site e-commerce français
Panier0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Gros bars de Septembre: Quels leurres ? Quelle stratégie de pêche ??



Conseils techniques: Comment aborder la pêche du bar en septembre ?

Dans cet article, je vous propose de passer en revue cette étape clef de la saison de pêche du bar, la bascule entre l'été et l'automne.
En effet, beaucoup de pêcheurs de bar attendent avec impatience cette période de l'année, au cours de laquelle la capture de gros bars se fait plus régulière.

Cet article reprend, dans les grandes lignes, les points qui ont été présentés dans cette video, extraite de notre chaîne Youtube seabasslureshop.

joli bar pêché par la team Ultimate Fishing

Pêche du bar: que se passe-t-il en fin d'été

En fin d'été, les bars sont encore dans leur comportement estival:

  • présence assez dispersée, le long de la côte, mais aussi à divers endroits, en mer (plateaux rocheux, écueils, baies....)
  • ils n'hésitent pas à s'approcher très près du bord; on les trouve notamment dans les baies peu profondes, les canaux, les ports, les étangs salés (en méditerranée notamment)
  • les bars sont devenus méfiants, sans doute du fait de la pression de pêche, et de la forte présence humaine à la côte; Sous l'effet de la chaleur et, peut-être, de la lumière, leur comportement alimentaire est parfois concentré sur le matin, le soir, et la nuit
  • on les pêche alors beaucoup avec de petits leurres, et des modèles de taille moyenne, adaptés à leur comportement, et à la taille de leurs proies, en cette saison

Mais les choses changent...

  • l'eau se refroidit petit à petit
  • les poissons vont alors être encore plus présents sur la côte, y compris en plage
  • les bars sont de plus en plus actifs, à toute heure de la journée
  • ils n'hésitent pas à s'attaquer à des proies de plus grande taille

Comment pêcher le bar en septembre ?

Le comportement des poissons évolue, notre façon de pêcher doit suivre !
Tant que les poissons restent dans un comportement estival, on peut rester sur les techniques de pêche d'été. Mais, petit à petit, on va pouvoir monter en taille de leurre:

  • En leurre de surface, par exemple, là où on pêchait avec un asturie 110, on peut passer sur un asturie 130
  • là où on pêchait en asturie 130, il est possible de tenter en asturie 150.
    A noter que la différence entre un asturie 130 et un asturie 150 est finalement assez faible, côté pêcheur: 13 cm contre 14.2cm; et 27g contre 32g. Mais pour le bar, cela permet de présenter un leurre un peu plus agressif encore.
    Par contre, on devient limite sur une canne à pêche de puissance 10-30g; il est alors préférable d'employer un modèle plus puissant, autour de 15/40g.
  • Idem pour le z-claw; le z-claw original, qui est la taille la plus utilisée (10cm), peut très bien être substitué par son grand frère, le z-claw medium (12cm / 30g).
  • Mention spéciale pour le popper.
    Le mois de septembre se prête très bien à l'utilisation de leurres du type popper. Ces leurres agressifs, sont en effet un bon moyen pour attirer l'attention des poissons, du bord, comme en bateau. A utiliser sans modération, d'autant qu'ils intéressent aussi d'autres espèces de poissons, notamment en méditerranée (tassergals, barracuda, liche...). Parmi les valeurs sûres, on peut citer: le Feed Popper (Tackle House), le 3DB pencil popper (Yo-zuri), le Fangpop 105 (Duo), le 3D Popper (Yo-zuri)
  • Pour les poissons nageurs, même principe: monter en taille. Par exemple, ne pas hésiter à employer un tide minnow 150, voire plus grand. Sauf si on s'aperçoit que les bars sont focalisés sur du poisson fourrage de petit calibre
  • Ne pas oublier de jouer aussi sur la sonorité: lorsque les poissons sont bien actifs, des leurres munis de grosses billes bruiteuses sont un atout. En effet, les poissons vont rapidement localiser le leurre, et s'en saisir; Ce qui permet de gagner beaucoup de temps en prospection. On peut citer le Yo-zuri 3DB Jerbait 110 (son puissant)
  • Leurres souples: monter en taille, mais aussi utiliser des fréquences plus agressives.
    Pour la taille, la même logique s'applique; Il faut toutefois penser à adapter la plombée, car un leurre plus long, nécessite un grammage plus lourd. Les têtes plombées doivent être choisies en conséquence. Pour les têtes plombées qui existent en plusieurs tailles d'hameçons (Musaga, par exemple), penser à augmenter la taille de l'hameçon, lorsqu'on utilise un leurre plus volumineux
    Pour ce qui est des fréquences: les signaux qui sont envoyés par les leurres souples du type "shad", sont essentiellement générés par le paddle. Suivant sa taille, sa forme, et la rigidité de la gomme qui constitue le leurre souple, le "profil" vibratoire va être bien différent. Pour attirer un maximum l'attention des bars, lorsque ces derniers sont bien actifs, il ne faut pas hésiter à utiliser des leurres souples aux vibrations puissantes, comme le Yum Pulse, le Shad GT Delalande, ou encore le Madshad, par exemple. Pour ce dernier, la taille 130 est vraiment de saison !

Pêcher le bar en bateau, en septembre ?

En mer, le mois de septembre est marquée par la présence régulière de chasses de bar, et autres poissons pélagiques.
C'est une période qui peut rapporter de belles pêches.
Pour profiter au mieux de ces moments d'euphorie, il peut être intéressant d'utiliser toute la panoplie des leurres efficaces pour la pêche sur chasse:

  • les popper; notamment ceux qui se lancent loin, comme le feed popper
  • Les leurres de surface / subsurface qui se lancent à grande distance, et qui pêchent vite: l'incontournable leurre asturie, le fameux autowalker 115S, le Illex Riser Bait
  • Les castings jigs. Les classiques sont toujours de rigueur: Mucho Lucir, Drag Metal Cast...
  • Les leurres du type lipless ou apparentés: ce sont des leurres très compacts et lourds. On trouve dans cette catégorie, le très bon leurre Fiiiish Power Tail, qui se lance comme une balle; le shore star, le x-rap magnum prey
  • Certains modèles de poissons nageurs, très denses également: le Rapala X-rap Magnum Cast 10cm, le Storm So-run Heavy Minnow, le poisson nageur Duo Rough Trail Blazin.



J'espère que ces quelques éléments aideront certains à bien préparer leur saison de pêche. Ce sont des généralités, des choses bien connues, mais qu'il m'a semblé intéressant de synthétiser ici. A adapter évidemment en fonction de la zone géographique, car quand on parle de changement de saison, qu'on pêche dans el nord de la France, ou en Corse, les choses ne sont évidemment pas tout à fait les mêmes...
Important: n'hésitez pas à faire partager vos remarques, concernant cet article, et à poster un commentaire sur la video Youtube ci-dessus.